La Croatie en passe de devenir le 28ème membre de l’UE.

 

D’après une récente dépêche de l’AFP (Agence France Presse), les dirigeants européens ont donné leur accord en ce Vendredi 24 Juin 2011 à l’adhésion de la Croatie à l’union européenne.

Il a été précisé que le traité d’adhésion devrait être signé avant la fin de l’année. Par la suite, un référendum doit être organisé en Croatie avant que les 27 membres de l’UE ne se prononcent à leur tour sur l’adhésion de la Croatie. La Croatie pourrait devenir le  28ème membre de l’UE le 1  juillet 2013, selon les souhaits de la commission européenne.

Cette prochaine adhésion fait suite à de longues négociations et préparations menées conjointement par la Croatie et l’UE depuis 2005.

 

A quand leurs euros ? :-)

Croatie
Capitale : Zagreb
Population : 4.483.000
Régime : Démocratie parlementaire
Monnaie actuelle : Kuna (depuis 1994)

Sources texte : AFP, Le Monde, Wikipédia

15 Responses

Write a Comment»
  1. Bonsoir Hazant, à tous,
    Pas pour tout de suite ;-)
    La liste d’attente est très longue ;-)
    Bonne journée à toi, à tous
    Marc

    1. Ca pourrait être le prochain. En 2013, il n’y a pas de liste d’attente, personne devant la Croatie, éventuellement Islande mais c’est flou.

      1. Re, Hazant, à tous,
        Je suis surpris…..
        Au fait, je parle de l’adoption de l’€.
        Bàt, bàts
        Marc

        1. Pour l’euro tu as raison c’est pas pour demain ;-) Je pensais que tu parlais de l’entrée dans l’UE, ce sera dans quelques années, forcément, avant l’euro :P

  2. Si euro il y a encore…….

  3. Attention ! Adhésion à l’UE ne signifie pas obligatoirement adopter l’euro.
    Souvenez-vous du référendum catastrophique sur l’euro en 2003 en Suède (56% de « non » et seul 2 régions ont voté « oui » dont une à cause de l’abstention.). il y a aussi la République tchèque qualifié pour adhérer au MCE II en 2004 mais qui a choisi de ne pas le faire contrairement à la Slovaquie.

    1. Effectivement. Mais la Scandinavie est un cas particulier, elle n’a jamais manifesté beaucoup d’enthousiasme pour la construction européenne. ;) La Croatie ne sera peut-être pas en mesure d’intégrer dans la zone euro dès son entrée dans l’UE, ça ne veut pas dire qu’elle n’en a pas l’envie. L’euro est un symbole de stabilité pour les pays de l’Europe de l’Est.

  4. Il me semble que toute nouvelle adhésion à l’UE implique l’adoption des traités existants et donc du traité de Maastricht sans dérogation (contrairement au Danemark et au Royaume-Uni déjà membres à l’époque).
    Officiellement la Suède est obligée d’adopter l’euro… officieusement, elle prétend ne pas être prête… Son référendum était d’ailleurs illégal d’un point de vue européen (contrairement à celui qui était prévu en 2010 au Danemark et qui n’a finalement pas eu lieu).
    Pour les pays entrés en 2004 (dont la République Tchèque), l’adoption de l’euro fait partie des traités signés.
    Après, il y a souvent des pays qui prennent quelques libertés par rapport aux traités signés ;-)

    1. Le Danemark est plus proche de la zone euro que le Royaume-Uni ou la Suède. La valeur de la couronne danoise est déjà fortement liée à celle de l’euro. Si l’avaient, cela ne changerait probablement pas grand chose à leurs exportations ! Mais vu la crise des dettes souveraines et l’eurosepticisme qui règne au Danemark (ils ont dit non à Maastricht en 1992 avant d’accepter une version amendée), on ne verra pas des euros danois de sitôt. Suffit de voir le poids politique des populistes qui soutiennent le gouvernement actuel.

      Quant à la Suède, elle a dit oui à tout, y-compris l’euro, lors de son adhésion en 1995. Mais l’opinion publique était en majorité contre la monnaie unique. Adopter l’euro aurait été casse-gueule aux élections pour n’importe quel parti. Le non de 2003 n’est pas une surprise. Depuis, le « oui » a lentement progressé. Il s’est même retrouvé majoritaire d’après un sondage en 2009 (avec une part d’indécis cependant). La Suède remplit parfaitement les critères du pacte de stabilité. Je dirais que ce n’est pas le « non » qui prévaut mais plutôt un « oui, mais plus tard ». ;)

      1. Exact mais dans ce cas pourquoi organiser un référendum en 2003 alors le « oui » était au plus bas dans les sondages (38%) ? Quant au Danemark, le référendum sur Maastricht aurait été différent si ça n’avait pas tourné au duel gauche-droite (toute la gauche danoise était contre Maastricht ce qui n’était le cas en France). Ca s’est joué à 40 000 voix près.

  5. J’ai bien peur que cela ne soit qu’un doux reve a voir la situation des pays les plus fragile de la zone euro. La durée de vie de la monnaie unique me semble fragile. Les 110 millions de pret a la grèce ne serviront helas a rien. Je le regrette infiniment

  6. 110 milliards bien sur

  7. L’adhésion à l’UE est un premier pas vers l’euro. Ce n’est pas pour tout de suite mais c’est une finalité à terme.
    Je ne crois pas en la fin de l’euro de sitôt.

  8. Bonsoir
    Apparement l’Andorre devrait emettre des Euros avant la Croatie. tout est prevu sur place pour cela. C’est l’espagne qui devrait battre les euros andorrans. Ce n’est pas une adhesion pure et simple mais simplement un accord monetaire comme l’ont fait Monaco et san Marin.

    1. Attention à ne pas confondre adhésion à l’UE et adoption de l’euro. Pour la croatie il n’est question que de l’adhésion à L’UE, qui bien sur à terme devrait être combinée à une adoption de la monnaie unique, mais il n’en est pas encore question.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>